LA THIBÉRIENNE FOOTBALL : site officiel du club de foot de THIVIERS - footeo

Le Match à Suivre par Sylain DESGROPPES (Passions Sports 24)

11 février 2017 - 17:47

vendredi 10 février 2017

Le match à suivre

Ambitieux, la montée en tête, les thibériens attaquent la phase retour du championnat contre Mareuil, dans une affiche du très haut de tableau de la poule.

L'équipe de Thviers pour cette saison 2016-2017.
© D.R.
Comme chaque saison depuis son arrivée en tant qu'entraîneur du club à l'été 2014, Dragan Keserovic se lançait dans un nouvel exercice prometteur avec Thiviers cette année. Troisièmes puis cinquièmes, les thibériens espéraient bien jouer une fois de plus le haut de tableau. Après deux nuls, une série de trois victoires donnait même des ambitions supplémentaires au président début novembre.
 
La volonté de jouer la montée enfin prononcée, c'est avec un objectif clair et désormais affiché que Thiviers a continué d'avancer. Avec quatre nuls et une victoire sur la deuxième partie de la phase aller, ainsi qu'un match encore en retard (contre le dernier Izon Vayres B). Des résultats classant l'équipe à la troisième place provisoire.
Globalement le coach est content de ses troupes. « Je suis satisfait de ce que l'on fait pour l'instant, on a encore progressé par rapport à l'an dernier. Même si on aurait pu mieux faire quand même, on a laissé filer quatre points sur les matchs nuls contre Libourne B et Gensac-Montcaret », juge-t-il.
Si le coach est exigeant, cela n'enlève en rien à la performance globale de son équipe. Thiviers est la dernière équipe de R4 à ne pas avoir connu la défaite. C'est aussi la meilleure défense des six poules confondues. Thiviers, une équipe solide, mais pas seulement pour Dragan Keserovic, qui dépasse ces simples statistiques.
« On pourrait se dire que l'on est une équipe défensive. On travaille depuis trois ans ensemble, donc on a un bon collectif, un bloc compact et un bon sens tactique. Mais on est aussi une équipe qui joue de l'avant et produit un bon football. Il ne nous manque que l'efficacité », se défend le coach. Son équipe sait où progresser.

Une affiche
Et elle aurait la bonne idée de le faire dès ce weekend. Thiviers, à un point de la deuxième place seulement et avec un match en moins que tous les autres, joue plus que jamais la montée, et cette efficacité pourrait s'avérer déterminante dans les matchs probablement tendus qu'il faudra livrer sur la phase retour.
« On a rien à envier à personne dans cette poule. Il faut juste que l'on soit plus réaliste. On travaille cette animation offensive à l'entraînement, sans oublier non plus les bases de notre jeu », continue le technicien thibérien. Qui espère que son travail va vite s'avérer payant, alors que se profile une affiche du haut de tableau face à un autre club périgordin de la poule, Mareuil.
Si une cinquantaine de kilomètres séparent les deux clubs seulement, pas question de parler de derby pour le coach, qui préfère insister sur la position des deux adversaires du jour : « Ce qui compte, c'est que l'on joue les deuxièmes, le reste ne change rien ». Mareuil, tout juste promu à ce niveau, ne s'attendait peut-être pas à pareille fête après la phase aller.
Mais pour Dragan Keserovic, cela n'est pas surprenant. « J'ai un grand respect pour eux et je les félicite pour ce qu'ils font. Ils ont de bonnes bases de jeu, n'ont pas peur du combat, et vont vite vers l'avant à la récupération, avec un potentiel offensif important techniquement et dans le réalisme de leurs attaquants », complimente-t-il.
Thiviers est allé s'imposer 1-0 à Mareuil lors de la troisième journée de championnat. Les deux équipes se sont aussi affrontées en coupe de la Dordogne, avec une nouvelle victoire des thibériens 6-3 après prolongations. Des matchs qui vont servir aux hommes de Dragan Keserovic, en terme de confiance, mais aussi tactiquement.
Pour le reste, le coach espère surtout voir une belle opposition. « Ils jouent très bien au football, on sait que ce sera un match très disputé. C'est un match qui n'est pas encore décisif car il reste beaucoup de points à prendre, mais c'est un match important, notamment sur la plan psychologique, pour prendre un avantage sur un adversaire direct », conclut-il.

Thiviers (3e, 18 pts) – Mareuil (2e, 19 pts)

Stade du Parc, à Thiviers, coup d'envoi dimanche à 15h00.

Arbitres : Maxime Chantal, assisté de Lionel Muet et Eric Lacour

Commentaires

FACEBOOK DISTRICT DORDOGNE PÉRIGORD

COMPTE TWITTER DISTRICT FOOTBALL DORDOGNE.

BLOG SPORT DE SYLVAIN DESGROPPE (SUD-OUEST)